Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2013

en ce 2 octobre...

Sept babas chiffons en rang d’oignons,
Jupes plissées, pantalons pincés.
Décor de sainteté bien campé.

Sept babas chiffons en rang d’oignons,
Déposés dans cadre finement ciselé.
Au rideau levé, la foule applaudissait.

Au rideau tombé, rose pompon fanée.
Six babas chiffons en rang d’oignons,
Jupes plissées, pantalons pincés.

Révérence achevée,maestro envolé.
Babas chiffons abandonnés,
Rang d’oignons désordonnés.

Insondable vertige légué
Par le miroir explosé à jamais.
Et offrir, en amblyopes parfaits,
Bienséances glacées,
En refuge au cœur chiffonné.

Et toujours revenir boire le poison versé,
Redevable d’un amour jamais donné.

Les commentaires sont fermés.