Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2013

le silence des mots

Le monde indiscret
Se penche sur mon silence
Et l’habille d’apparences.
Mon Dieu ! Que n’existes-tu
En chair de mes silences !
La lune douce s’est tue.
La brise souffle sur ma joue
Des torrents de mots fous.


-Tais-toi et je te pardonnerai ce que je ne peux t’offrir.
-Parle-moi et je te pardonnerai ce que tu ne peux m’offrir.

« La vérité, ce sont des yeux et des mains qui brûlent en silence. »
La présence pure-Christian Bobin.

Les commentaires sont fermés.