Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2011

résistance

Tu ne sais pas, petite fille,

Il ne t'a pas dit.

Alors, je te raconte ce qu'il ya,

De l'autre côté de ton monde.

 

A mon front, perles de pluie,

Couronne d'or.

A mes poignets, liane aurore,

Bracelets d'ambre.

 

Pour mon île de négresses,

Courbées dans les champs,

Pour mes fils du soleil levant,

Je chante la grâce de la différence.

 

Bras levés, bénie par ma terre,

J'entre en résistance.

Et  je danse jusqu'à la transe,

La honte de ses silences.

 

Aujourd'hui, je revendique

Comme papillon, ses ailes,

Comme fanal, son étincelle,

Le titre de négresse indécente.

 

Mappemonde à l'envers,

Dans tes yeux fermés, petite fille!

Et demain,  demain tu sauras,

Que l'autre est ta plus belle part.

Commentaires

Lointaine et silencieuse désormais
Voeux pour une année sereine pour toi et tes proches
rony

Écrit par : rony | 13/01/2012

Les commentaires sont fermés.