Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2011

Méprise ...

Tu m'enlèves le droit de dire

Ce que je vis, ce que je suis.

Pour ta paix, ta tranquilité,

Pour nourrir ton indifférence,

Tu me veux silence.

Mais c'est ton chemin,

Pas le mien,alors j'écris.

A mes yeux, à l'évidence,

Le silence est le plus grand des mépris.

Alors, je t'écris.

 

Tu n'as aimé en moi,

Que le regard que j'ai sur toi.

Tu n'as aimé en moi,

Que mon amour pour toi.


Et si la lumière vacille,

A ma maison salie,

Plus la peine, pas la peine,

Pour toi d'être ici.

Tu m'as volé l'espoir

D'être aimée pour moi même.

Je n'en vaux pas la peine,

Pas la peine!


Commentaires

Je t'embrasse

Je passais....

Écrit par : noelle | 01/09/2011

Il est très beau ce poème, très juste surtout

Écrit par : verema | 29/12/2011

Les commentaires sont fermés.